• Princesse Jade,
    intégrale du Chapitre 2
    (deuxième partie
    )
    (titre provisoire)


     La soute était un endroit peu éclairé.
    Dans la pénombre, Keen essaya de bouger.
    Le bois de la caisse sur laquelle elle était montée craqua.
    Elle fit la grimace.
    Personne ne l’avait vu escalader la passerelle alors que celle-ci était presque entièrement relevée.

    A y repenser d’ailleurs, elle avait bien failli être coupée en deux.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Princesse Jade,
    intégrale du Chapitre 2
    (première partie
    )
    (titre provisoire)


    Keen allait et venait dans les couloirs du vaisseau.
    Elle était inquiète. Ou plutôt furieuse.
    Un peu des deux, en fait, décida-t-elle.
    Non seulement, elle n’avait pas réussi à voir cet homme, Tackle Vinch. Mais en plus, elle s’était fait un bel ennemi. Un homme qui aurait pu l’aider dans sa quête. Une personne qui allait s’avérer très dangereuse, elle le sentait.
    « Où est-ce que ça a foiré ?! » se demanda-t-elle pour la énième fois.
    J’ai programmé les coordonnées du système  

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Princesse Jade,
    intégrale du Chapitre 1
    (comprend les parties I à IX)
    (titre provisoire)

    Keen regarda à droite et à gauche.
    Personne ne faisait attention à elle. Le brouhaha environnant couvrait tout bruit suspect.
    Elle introduisit la clé. Un son métallique se fit entendre.
    Elle pria silencieusement pour que ça marche.
    Elle avait mis quatre ans à fabriquer cette clé. Quatre ans à moisir dans ce trou à rats. Elle ne voulait pas y rester une minute de plus.
    Un bruit de bagarre se fit entendre dans son dos.
     
    Elle se retourna et embrassa la prison du regard. Vaste taudis creusé dans la terre.
    Sur la droite, une galerie sur deux étages de cellules

     

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • « Agent n°3 : en route pour mourir »
    (titre provisoire)


    © Pinterest
    Chapitre I


    Le trajet s’était déroulé en silence.

    Zoé n’avait pas l’habitude d’ouvrir la bouche si elle n’y était pas obligée.
    La jeune fille passa une mèche de cheveux sombre derrière son oreille et regarda par la fenêtre.
    Il faisait si sombre, qu’à part quelques néons colorés, elle n’y voyait rien. Elle ne regardait rien de toutes façons.
    Perdu dans ses pensées, elle revoyait en flash les plus grands moments de sa vie. Elle poussa un soupir en constatant qu’ils était peu nombreux voire inexistants.
    Dans un mois, elle fêterait ses 23 ans. Vingt-trois années complètement vides. Pas d’amis, pas de petits amis, pas de travail. Rien.
    Bien sûr, une existence ne se résumait pas seulement à cela, mais quand même.
    Son père avait tout fait pour que sa vie soit vide de sens… et vide de tout danger, se rappela-t-elle instantanément. Elle aimait son père, bien sûr, mais la vie qu’il lui 
     

    Lire la suite...


    votre commentaire