• Princesse Jade 6° partie

    Princesse Jade
    6° partie
    (titre provisoire)


    Si vous n'avez pas lu la 1° partie, cliquez ICI

    Si vous n'avez pas lu la 2° partie, cliquez ICI
    Si vous n'avez pas lu la 3° partie, cliquez ICI
    Si vous n'avez pas lu la 4° partie, cliquez ICI

    Si vous n'avez pas lu la 5° partie, cliquez ICI 

    Keen avait rabattu le capuchon de son caban sur son visage et observait les personnes présentes, assise à une table, dans un coin sombre.
    Quelqu'un entra dans la taverne.
    L'avantage d'être déjà installée, c'est qu'elle pouvait observer à loisir ceux qui entraient, et qui devaient d'abord s'accoutumer à l'obscurité de l'endroit. 

     

     

    Le nouveau venu était assez grand. Il était aussi très large d'épaule.
    Keen ne s'en émut pas. En prison, elle avait vu plus baraqué que lui.
    L'homme avança et s'accouda au bar, à côté de Lahti qui préférait surveiller de là-bas.

    Cette dernière tenait un jeton vert et or dans sa main, avec lequel elle jouait négligemment. Tout cela pouvait paraître banal, mais Keen savait que ce jeton était le code convenu entre les deux parties.
    L'homme y jeta un coup d'œil nonchalant. Il commanda à boire et paya.
    En un clin d'œil, Lahti vit le même jeton dans la main de l'homme et lui fit signe de la suivre.
    Keen s'enfonça dans son siège, tout en regardant le personnage s'asseoir avec souplesse.
    Elle l'observa scrupuleusement, attentive au moindre mouvement suspect.
    Son visage était large et affable, mais son regard noir était indéchiffrable.
    Il ne paraissait pas beaucoup plus vieux que Keen, malgré sa chevelure striée de mèche grise.
    Ses lèvres, entourées d'une barbe épaisse poivre et sel, ne souriaient pas.
    Cet homme respirait l'assurance.
    Il fixait sur Keen un regard énigmatique.
    Sentant l'atmosphère devenir électrique, Lahti commença :
    - Nous cherchons un homme. Tackle Vinch.
    Corrigan s'adossa lentement à son siège en grattant sa barbe d'un air ennuyé.
    - Pourquoi le cherchez-vous ? demanda-t-il.
    Il entrevit le regard gêné que Lahti lança à sa compagne.
    Le Commandant observa la fille.
    Keen se pencha en avant, appuyant ses avant-bras sur la table.
    Elle darda un regard intense sur lui.

    - Ça ne vous regarde pas. On veut juste l'info. On paie et on s'en va.
    Corrigan reconnut la fille qu'il avait croisée dans le hangar à atterrissage.
    Il fit claquer sa langue.
    - Non, ça ne marche pas comme ça, répliqua-t-il en se penchant à son tour. Qui êtes-vous ?
    Keen soupira. Ça ne se passait jamais comme elle le voulait : simplement et sans bagarre.
    Elle allait rétorquer quand un homme s'installa à leur table.
    - Hey ! lança Lahti, peu amène.
    - Qu'est-ce que… fit le Commandant en même temps.
    Keen, qui avait reconnu l'homme, secoua la tête, dépitée. Elle baissa son capuchon.
    - Salut Boro.
    Corrigan ouvrit des yeux étonnés.
    - Vous vous connaissez ? demanda-t-il à l'autre.
    Boro hocha la tête et effleura la cicatrice toute fraîche qui ornait sa pommette.
    - Oh oui ! fit-il doucement. Et même très bien.
    Corrigan se tourna vers Keen.
    Elle fixait Boro sans rien dire. Elle semblait… il n'arrivait pas à mettre un terme exact sur ce qu'elle semblait. Fatiguée. Ou peut-être juste ennuyée.
    Elle avait des cheveux mi-longs très fins, châtains. Ses lèvres menues étaient bien dessinées, ses pommettes hautes étaient recouvertes de pâles taches de rousseur.
    Elle semblait jeune, mais quelque chose dans son attitude le contredisait. Peut-être son regard hanté.
    - Tu sais ce qu'il va se passer maintenant, Keen ? demanda Boro, un demi-sourire aux lèvres.
    La jeune femme hocha la tête pendant que Lahti s'interposait.
    - Il ne se passera rien du tout, fit cette dernière d'un air sarcastique.
    Elle sortit une arme qu'elle posa sur la table.
    Corrigan fronça les sourcils et recula légèrement.
    Boro et Keen n'y firent même pas attention. Ils se fixaient l'un l'autre intensément.

    Keen tourna la tête et fixa le visage déterminé de son amie.
    Quand elle refit face à Boro, elle souriait.
    Corrigan secoua la tête. Il avait du mal à comprendre.
    À ce moment-là, Boro tenta sa chance.
    Keen fut plus rapide. Corrigan regarda, effaré, le couteau planté dans l'épaule de son ami.
    Il y eut un instant de silence dans la taverne. Quelques têtes se tournèrent vers eux, puis chacun repris ses occupations.
    Le Commandant choisit ce moment-là pour prendre son arme.
    Il ne fut pas assez rapide.
    Lahti avait déjà braqué son arme sur lui. La diode clignotante indiquait que la batterie était à fond et que l'arme était prête à tirer.
    Sa main se crispa sur la crosse de son arme, qu'il n'avait pas eu le temps de détacher de sa ceinture. Quelques gouttes de sueur apparurent sur ses tempes.
    - Désolé Boro, lança Keen d'un air narquois, mais tu ne me ramèneras pas là-bas.
    Ce dernier tenait son épaule blessée. Il retira la petite dague effilée, et la balança sur la table, vers Keen.
    - Tu ne seras pas gagnante à ce jeu-là ! menaça-t-il. Tu as la moitié des chasseurs de prime de cette galaxie à tes fesses !
    Keen le prit de court :
    - Alors, aide-moi, fit-elle.
    Boro écarquilla les yeux, Corrigan fronça les sourcils et Lahti sursauta.
    - Et puis quoi encore ?! lança-t-elle de mauvaise humeur. Tu ne voudrais pas qu'on demande à l'autre de nous filer son vaisseau, non ?!
    Le Commandant vit les yeux de Keen pétiller de malice quand elle se tourna vers lui.
    - C'est une très bonne idée ça, dit-elle. Après tout, notre vaisseau est facilement repérable. Le vôtre sera certainement très confortable, non ?
    - Oh non non, attendez une minute ! Vous ne pouvez pas faire ça… commença Corrigan. Je ne vous laisserais pas faire ça ! scanda-t-il en la regardant d'un air menaçant.
    - Et vous allez m'en empêcher comment ? railla la jeune fille. Donnez-moi votre arme, ordonna-t-elle. Et toi aussi, Boro.
    Corrigan ne fit pas un geste.
    Lahti tapa un petit coup sur la table avec son arme.
    De mauvaise grâce, il s'exécuta. Boro également.
    Keen, quant à elle, ramassa son petit couteau et le remit dans son fourreau.
    - Très bien, fit-elle en récupérant les deux armes. Maintenant, on se lève tous les quatre et on sort. Et pas de grabuge.
    Les deux hommes passèrent devant. Lahti suivait, l'arme au poing, sommairement cachée dans sa manche.
    Keen remit le capuchon de son caban sur son visage et ferma la marche.

     

    Lire la  7° partie

    Lire la  8° partie 

    Lire la  9° partie

     

     

     

    « Princesse Jade 5° partiePrincesse Jade 7° partie »

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Août 2010 à 15:14

    Très jolie scene !!!

    de mèches grises

    énigmatique = répétition avec l'extrait d'avant. Bon ce n'est vraiment pas grave je te l'ai dit je suis une psychopate, mais si c'est sur la même page tu pourrais peut le changer pour mystérieuse

    j'ai peut être louper un extrait mais je me demande comment le commandant pouvait savoir qu'elles cherchaient Tackle, je n'ai pas remarqué qu'elle l'ai dit ni même qu'elles lui aient parlé

    2
    nrd
    Samedi 4 Septembre 2010 à 19:15

    Merci pour la scène (^_^)

    "Enigmatique"... faudrait que je planche sur toutes mes répétitions, c'est un fléau!

    Alors, pour ta question, si je me souviens bien (j'ai écrit cette histoire il y a assez longtemps), à un moment donné, Keen reproche à Lahti d'avoir pris rendez-vous dans ce bouge (ou quelque chose comme ça).

    Sous entendu, (Lahti ayant beaucoup de contatc), elle a trouvé une personne ayant des info sur Takle Vinch...

    Mais tu n'as pas tout à fait tord, c'est peut-être un peu flou, faudrait que je repense la scène (^_^)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :