• Princesse Jade 5° partie

     
    Princesse Jade
    5° partie
    (titre provisoire)
     
     

    Si vous n'avez pas lu la 1° partie, cliquez ICI
    Si vous n'avez pas lu la 2° partie, cliquez ICI

    Si vous n'avez pas lu la 3° partie, cliquez ICI
    Si vous n'avez pas lu la 4° partie, cliquez ICI

    Corrigan pressa son second.
    - Tout est prêt ? demanda-t-il en regardant sa montre.
    - Tout est ok, confirma nonchalamment Deyl.
    - Tu sais ce qu'on fait si ça tourne mal ? insista le Commandant, en vérifiant son arme de poing.
    Deyl hocha la tête.
    - Ne t'inquiète pas, j'ai l'habitude ! lança-t-il en tapant dans le dos de son ami. Ce n'est pas la première fois qu'on fait ça, hein ?

     

     

     

     Corrigan marmonna quelque chose qui ressemblait à un assentiment, puis rangea son arme à sa ceinture.
    Il regarda un instant son compagnon, sondant ses yeux noirs légèrement bridés.
    - Très bien, alors j'y vais. Seul, ajouta-t-il en lança un regard en coin à l'autre homme assis non loin d'eux.
    Ce dernier haussa les épaules en se levant.
    Il était grand, un peu plus que Corrigan. Une barbe de plusieurs jours assombrissait ses joues.
    - Tu joues gros, là, Corrigan…
    - Écoute Boro, s'énerva le Commandant en le coupant. Je n'ai pas demandé ton aide. Tu es ici pour une autre histoire. J'ai planqué moi-même Tackle. Si quelqu'un le cherche, il faut que je sache pourquoi.
    Boro le fixa sans rien dire, aussi énigmatique que toujours. (expression à vérifier)
    Il hocha la tête.
    - Très bien, fit-il. Si tu as besoin de moi, tu sais où me trouver.
    Corrigan le regarda sortir du vaisseau sans rien dire.
    Il ne savait pas s'il avait raison de faire ça, mais il devait le faire.
    Il avait eu trop de mal à faire oublier Tackle Vinch pour que quelqu'un crie son nom sur les toits.
    Il enserra le bras de Deyl en signe d'adieu et se dirigea à son tour vers les plates-formes de débarquement.
    Il se retourna une dernière fois vers son vaisseau. Énorme masse grise de dix-huit mètres de long, munie d'aile à l'arrière, telle une tête de requin-marteau.
    Corrigan continua son chemin.

     

    Lire la 6° partie

    Lire la 7° partie

    Lire la 8° partie

    Lire la 9° partie

     

     

    « Princesse Jade 4° partiePrincesse Jade 6° partie »

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Août 2010 à 15:03

    aussi enigmatique que toujours= toujours aussi egnimatique ou enigmatique comme toujours non ?

    j'aime vraiment ce format, ton histoire est très agréable.

    2
    nrd
    Samedi 4 Septembre 2010 à 19:07

    Ah cette expression! J'ai beaucoup bataillé dessus, on me l'a fait corriger plusieurs fois!

    Donc en fait, elle veut dire (comme tu l'as souligné) "toujours aussi enigmatique" mais tourné d'une autre façon.

    Normalement, elle est correct, maintenant, je n'ai pu trouver nulle part un "article" parlant de ce genre d'expression (au début, j'avais écrit "aussi énigmatique que jamais").

    Donc si un jour tu trouves ce genre d'expression dans un livre ou sur internet, pense à moi! (^_^)

    Sinon, merci pour le format, je pense aussi que c'est mieux pour la lecture

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :