• Méthode de Planification "Flocon"

    Méthode de Planification
    "Flocon"



    Grâce à Oph, je découvre une nouvelle méthode pour construire un texte qui me paraît plein d'intérêt.

    Il faut tout d'abord savoir que cette méthode s'applique surtout au fameux concours NaNoWriMo, mais je pense qu'il peut s'appliquer sur une histoire écrite sur la longueur.

    "Si vous êtes du genre très organisé, la méthode du flocon est peut-être faite pour vous !
    Très populaire chez les NaNoteurs anglophones, elle est connue sous le nom "snowflake method"."
    Le terme "méthode du flocon" est une traduction non officielle de Oph.

     



    Avantage:
    très structuré, permet de bien baliser le chemin.

    Inconvénient:nécessite de savoir très tôt ce qui se passe tout au long du roman que l'on souhaite écrire.

     
    Avant de commencer à écrire, vous avez besoin de vous organiser. 
    Vous devez mettre toutes ces merveilleuses idées sur le papier sur une feuille.

    Pourquoi?  

    Parce que votre mémoire est faillible, et votre créativité a sans doute laissé beaucoup de trous dans votre histoire - trous que vous devez remplir avant de commencer à écrire votre roman.  

    Vous avez besoin d'un document de conception. 
    Et vous avez besoin, pour le produire,  d'un processus qui ne tuera pas votre désir  réel d'écrire l'histoire. 
    Voici ce processus en dix étapes.

    Randy Ingermanson

     

    Étape 1: résumer en une seule phrase simple le sujet général du roman.  Écrivez une phrase, environ quinze mots, qui décrit votre histoire (Quelque chose comme ceci: «Un physicien voyous voyage dans le temps pour tuer l'apôtre Paul."). Ne pas nommer le personnage principal dans cette phrase, mais plutôt le décrire comme "journaliste à la retraite» ou «enseignant de première année." La phrase doit expliquer qui est le personnage et à quel conflit majeur il doit faire face dans l'histoire. Cette phrase vous servira "d'un outil de vente" en dix secondes. C'est la situation dans son ensemble.
    Lorsque vous rédigerez votre texte plus tard, cette phrase doit apparaître très tôt dans l'histoire.  


    Quelques conseils sur ce qui fait une bonne phrase:

        *Le plus court possible , c'est mieux. Essayez avec pas plus de 15 mots.
        * Pas de noms de personnages. Il vaut mieux dire «un artiste handicapé trapèze" que "Jane Doe".
        * Lier ensemble la grande image et l'image personnelle: quel personnage a le plus à perdre dans cette histoire? Maintenant dites-moi ce qu'il ou elle veut gagner.
        * Aidez-vous des Grands Titres des journaux quotidien.

     

    Étape 2: élargir cette phrase à un paragraphe complet décrivant la configuration de l'histoire, les grandes catastrophes, et la fin du roman. Certains écrivains aiment utiliser la structure "trois catastrophes + une fin". Chacune des catastrophes prend un quart du livre et la fin prend le dernier quart. Ce n'est peut-être pas la structure idéale, à vous de juger.  

    Expliquer le catalyseur, l'évènement, au début de l'histoire, qui pousse le personnage dans l'action.

    Si vous prenez la "loi des Trois-structure":
    - La première catastrophe correspond à la fin de l'Acte 1.
    - La deuxième catastrophe est le point médian de l'Acte 2. 
    - La troisième catastrophe, c'est la fin de l'Acte 2, et les forces de l'Acte 3 qui dissimulent les choses.

      Il est normal d'avoir le 1° désastre causé par des circonstances extérieures, mais il faut que les 2° et 3° catastrophes soient causés par les tentatives du protagoniste pour "arranger les choses": et les choses empirent...
    Vous pouvez également utiliser ce paragraphe dans votre texte.
    Idéalement, votre paragraphe aura environ cinq phrases:
    - Une phrase pour donner le contexte et la configuration histoire.
    - Puis une phrase pour chacune de vos trois catastrophes.
    -
    Puis une phrase de plus pour dire la fin.

     

    Étape 3: L'étape ci-dessus vous donne une vue d'ensemble de votre roman. Maintenant, vous devez faire quelque chose de similaire pour chacun de vos personnages. Les personnages sont la partie la plus importante de toutes nouvelles, et le temps que vous passerez à vous y investir à l'avance sera doublement payante lorsque vous commencerez à écrire. 

    Pour chacun de vos personnages principaux, prendre 1h  et écrire sur une feuille un résumé d'une page qui indique:

        * Le nom du personnage
        * Un résumé en une phrase de l'intrigue du personnage
        * La motivation du personnage (ce qu'il / elle veut (astraitement) ?)
        * Le but
    du personnage (ce qu'il / elle fait  concrètement?)
        * Le conflit
    du personnage (ce qui l'empêche d'atteindre cet objectif?)
        * L'évolution
    du personnage  (qu'est-ce qu'il / elle a appris, comment sera-t-elle changer?)
        * Un résumé d'un paragraphe de l'intrigue du personnage

     

    Un point important: Vous pourrez constater que vous avez besoin de revenir en arrière et modifier votre résumé en une phrase et / ou votre résumé d'un paragraphe.  

    Allez-y!

     C'est une bonne chose - cela signifie que vos personnages vont vous enseigner des choses sur votre histoire.
    Il est toujours bon à n'importe quel stade du processus de conception de revenir en arrière et revoir les étapes précédentes.
    En fait, il ne s'agit pas seulement de "bon" - c'est inévitable.
    Toutes les révisions que vous faites maintenant sont des révisions que vous n'aurez pas besoin de faire plus tard sur un maladroit manuscrit de 400 pages.

    Un autre point important:
    Il n'a pas à être parfait.
    Le but de chaque étape du processus de conception est de vous faire passer à l'étape suivante.
    Gardez votre élan!
    Vous pouvez toujours revenir plus tard et le fixer quand vous comprenez mieux l'histoire.

      

    Étape 4: à ce stade, vous devriez avoir une bonne idée de la structure à grande échelle de votre roman, et vous avez seulement passé une journée ou deux dessus!
    Alors maintenant, on ne fait "qu'augmenter" l'histoire.
    Prendre plusieurs heures et élargir chaque phrase de votre résumé (étape 2) dans un paragraphe entier. 
    Tous, sauf le dernier paragraphe devrait se terminer en catastrophe.
    Le dernier paragraphe devrait dire comment le livre se termine.
    A la fin de l'exercice, vous aurez un squelette assez décent d'une page de votre roman.
    Ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas tout avoir sur une seule page!
    Ce qui importe, c'est que vous êtes de plus en plus précis dans les idées votre histoire.

     

    Étape 5:  Prendre un jour ou deux et rédiger une description d'une page de chacun des personnages principaux et une demi-page pour les autres personnages importants. 
    Ces "synopsis de personnages" devrait raconter l'histoire du point de vue de chaque personnage. 
    Comme toujours, n'hésitez pas à retourner sur les étapes antérieures et à y apporter des modifications dès que vous apprendrez des trucs sympas sur vos personnages.

     

    Étape 6: A l'heure actuelle, vous avez une histoire solide et plusieurs fils, un pour chaque caractère.   Maintenant, prenez une semaine afin d'élargir le synopsis (étape 4) du roman à un résumé de quatre pages.   Concrètement, vous élargirez de nouveau chaque paragraphe de l'étape 4 sur une page entière.
    C'est une étape très intéressante, car que vous déterminez la logique de haut niveau de l'histoire et la prise de décisions stratégiques.
    Ici, vous voudrez certainement retourner en arrière et corriger les choses dans les étapes précédentes et vous y gagnerez un aperçu et de nouvelles idées.

     

    Étape 7:  Prenez une autre semaine et élargissez vos descriptions de personnages en détail avec tout ce qu'il ya à savoir sur chaque personnage.
    Les trucs standards comme date de naissance, la description, l'histoire, la motivation, objectif, etc.
    Plus important encore: comment changece  personnage à la fin du roman?
    Ceci est une extension de votre travail de l'étape 3, et il vous apprendra beaucoup de choses sur vos personnages.
    Vous devrez probablement revenir en arrière et réviser les étapes (1-6) pour que vos personnages deviennent «réelle» et commencer à vous faire des remarques sur l'histoire.
    C'est une bonne chose - un grand personnage fait une grande fiction.
    Prenez autant de temps que vous voulez pour cela, parce que vous allez juste gagner du temps en aval.
    Lorsque vous avez terminé ce processus, (et cela peut prendre un mois complet!), vous êtes prêt à rédiger une proposition et vendre ce roman.

    Prendre les infos des personnages de l'étape 3 et créer un tableau détaillé de chaque personnage comprennant la totalité de leurs détails (descriptions physiques, anniversaires, nourriture préférée etc), ainsi qu'une explication sur la façon dont ils évoluent  tout au long de l'histoire.

     

    Étape 8:  Vous pouvez ou non faire une pause ici, en attendant que le livre se vende. 
    D'un certain point de vue, vous avez déjà  écrit le roman. 
    Mais avant de faire cela, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour rendre ce premier  brouillon plus facile.
    La première chose à faire est de prendre cette synthèse de quatre pages et faire une liste de toutes les scènes que vous aurez besoin afin de tourner l'histoire en roman.
    Faire un tableau détaillant les scènes qui se dégagent de votre résumé de quatre pages. 
    Faire une seule ligne pour chaque scène. 
    Dans une colonne, la liste des points de vue des personnages.
    Dans une autre colonne (plus large), dire ce qui se passe.
    Si vous souhaitez ajouter de la fantaisie, ajouter plus de colonnes pour dire combien de pages vous vous attendez à écrire pour la scène.
    Un tableau est idéal pour cela, car vous pouvez voir l'histoire entière d'un regard, et il est facile de se déplacer autour de scènes de réorganisent les choses.

    Certains tableaux, en général, finissent par avoir plus de 1oo lignes, une ligne pour chaque scène du roman.
    C'est incroyablement précieux pour l'analyse d'une histoire.
    Vous pouvez prendre une semaine pour faire un bon tableau.
    Vous avez terminé, vous pouvez ajouter une nouvelle colonne pour les numéros de chapitre et d'attribuer un chapitre à chaque scène.

     

    Étape 9: (facultative): Revenez à vote texte et commencer à écrire une description narrative de l'histoire.
    Prendre chaque ligne du tableau et l'étendre à une description en plusieurs paragraphe.
    Ajouter toutes lignes de dialogue auquel vous pensez, et esquisser le conflit essentiel de la scène. 
    S'il n'y a pas de conflit, vous le saurez ici et vous devez soit ajouter des conflits ou "débrouissailler" la scène.

    Certains ont l'habitude d'écrire une ou deux pages par chapitre, et commence chaque chapitre sur une nouvelle page. 
    Un conseil: imprimer tout et mettez-le dans un classeur, afin de pouvoir facilement échanger les chapitres plus tard ou réviser les chapitres sans salir les autres. 
    Ce processus général devrait prendre une semaine et le résultat final donne un énorme document de 50 pages imprimées que que l'on peut corriger à l'encre rouge. 
    Toutes les bonnes idées depuis votre réveil et jusqu'à ce que vous vous couchiez peuvent être manuscrites dans les marges de ce document. 
    C'est un moyen plutôt indolore pour la rédaction de cette redoutable synthèse détaillée que tous les écrivains semblent haïr.
    Mais c'est vraiment agréable à développer, si vous avez fait les étapes (1) à (8) en premier.

     

    Étape 10:  À ce stade, il suffit de s'asseoir et de commencer à marteler le projet réel de ce roman.
    Ecrire, scène par scène, en utilisant la description narrative de l'étape 9 pour vous guider à travers l'histoire et  travailler les dialogues et l'action.
    Vous serez étonné de la rapidité à écrire l'histoire. 
    On voit des écrivains tripler leur vitesse d'écriture du jour au lendemain, tout en produisant une meilleure qualité que les premiers projets qu'ils produisent généralement.

    On pourrait penser que toute la créativité est mâchée.
    Eh bien, non!... à moins que vous ayez exagéré votre analyse quand vous avez écrit votre "flocon de neige". 
    C'est censé être la partie la plus agréable, car il y a beaucoup de problèmes de logique à petite échelle pour travailler ici. Comment notre  Heros doit sortir notre Heroïne de cet arbre entouré d'alligators, qui est dans une chaloupe en train de brûler? 
    C'est le temps de le découvrir!
    Mais c'est amusant parce que vous savez déjà que la structure à grande échelle du roman marche.
    Ainsi, il suffit de résoudre un ensemble limité de problèmes, que vous pouvez écrire relativement rapidement.

    Cette étape est très amusante et excitante. 
    De nombreux auteurs se plaignent de la difficulté du premier brouillon.
    Invariablement, ce sont des écrivains qui n'ont aucune idée de ce va se passer après!
    La vie est trop courte pour écrire comme ça!
    Il n'y a aucune raison de gaspiller 5oo heures à écrire un premier brouillon de votre roman quand on peut écrire quelque chose de solide en 15oh.

    (Nombreux sont les écrivains qui hurlent à l'idée de faire un document "flocon de neige". ok. Chaque personne est différentes. Supposons que vous savez déjà que la méthode "flocon de neige" est une chose qui va travailler pour vous ou pas.   Dans le cas où cela fonctionne, je vous encourage à improviser sur elle. Que fleurissent mille méthodes différentes de "flocon de neige!")

    Il n'y a pas qu'une solution au problème de "savoir comment écrire un roman", il y en a plusieurs.
    Utilisez celui qui fonctionne le mieux pour vous.

    Oph a testé testée cette année sur un roman hors NaNo, mais en s'arrêtant après l'étape 6 pour sauter directement à la 10.
    Elle en est sortie assez convaincue.


    Je la cite:
    "Néanmoins, sur mon NaNo 2010, mes idées sont encore trop nébuleuses passé la moitié de l'intrigue, si bien que je n'ai pas pu dépasser l'étape 2 pour l'instant (et que je pense ne pas me raccrocher à la méthode pour cette oeuvre-ci)."

    "Ce qu'il faut savoir, c'est que rares sont les auteurs qui se tiennent vraiment à leur plan. L'écriture est une activité vivante, et on se rend souvent compte en cours de rédaction que certaines choses ne marchent pas aussi bien qu'on ne le croyait lors de la planification. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à s'éloigner du modèle."

    Merci à Oph.

     

    « Empire of War (partie 1)NaNoWriMo 2010 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Octobre 2010 à 13:08

    article très intéressant

    cette méthode peut aider maintenant respecter toutes les étapes me parait un peu difficile  mais je la trouve très intéressante pour avoir un bon plan, une bonne structure de départ

     

    2
    Vendredi 15 Octobre 2010 à 15:21

    Intéressante cette méthode... Je vais regarder ça de plus près, merci Nadège :)

    3
    nrd
    Vendredi 15 Octobre 2010 à 17:13

    Oui, moi aussi je la trouve très intéressante, c'est pour ça que je l'ai publié (^_^)

    Et il est noté, on peut l'adapter à ses besoins personnels.

    Je pense que si on est assidû, on peut arriver à suivre toutes les étapes... même si on met plus de temps que celui indiqué.

    Merci pour ton message Bélinda (^_^)

    4
    nrd
    Vendredi 15 Octobre 2010 à 17:13

    De rien!

    Moi aussi je la découvre, et je vais la tenter un de ces quat'

    5
    Vendredi 22 Octobre 2010 à 20:03

    j'utilise la méthode flocon sans le savoir, même si, comme je finis rarement les romans que je commence, je saute quelques étapes et c'est là que le nano va faire du bien !

    6
    nrd
    Lundi 22 Novembre 2010 à 06:37

    Moi aussi j'utilise un peu cette méthode, mais pas en entier... c'est peut-être pour ça que je n'arrive pas à finir ce que j'écrit (^_^)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :