• Les Chroniques de Vérité Livre I : Initiation (partie 3)

    Les Chroniques de Vérité
    Livre I : Initiation
    (partie 3)

     
    © wallpaper

     
    Si vous n'avez pas lu la 1° partie, cliquez ICI
    Si vous n'avez pas lu la 2° partie, cliquez ICI


    La maison était silencieuse. Vide.
    Rema bougea sur sa chaise. Le bois craqua.
    La jeune femme posa les coudes sur la table et mit son visage dans ses mains.
    La lumière du jour commençait à décliner. Aucun feu ne crépitait dans la cheminée, pour réchauffer la pièce.

     

    La jeune femme laissa échapper un soupir de lassitude. Elle se sentait vide, sans avenir.
    La vie au village n’avait aucun attrait pour elle.
    Récolter son maigre jardinet, vendre les fruits et légumes au marché pour vivre. Il n’y avait rien d’intéressant à cela.
    Ses parents, emportés deux printemps auparavant par une mauvaise fièvre, amenaient toute la gaieté. Mais il n’était plus là maintenant.
    Les idées vagues, elle décida d’aller s’entraîner un peu, avant que la nuit soit tombée.
    L’exercice lui ferait du bien, et l’empêcherait de ressasser ses sombres pensées.
    Elle saisit un petit fourreau, accroché à côté de la porte et qui protégeait une épée courte et légère. Elle était de manufacture assez simple, la poignée recouverte de lacets de cuir assez larges. La lame était finement ciselée et recouverte d’arabesques.
    Elle grimpa la colline d’un pas rapide pour échauffer ses muscles.
    Arrivée en haut, elle se dirigea vers un arbre mort, pourtant toujours en terre. La foudre avait eu raison de lui, mais les éléments ne l’avaient pas encore totalement détruit.
    Rema dégaina son épée et commença à frapper. Elle savait qu’avec ce genre d’entraînement, elle ne serait jamais une escrimeuse hors pair, mais elle voulait pouvoir se défendre habilement. Elle essayait surtout de manier son épée avec finesse, et de le faire avec chaque main.
    La nuit était presque descendue sur la vallée quand la jeune femme s’arrêta.
    Elle s’assit, haletante, sur un gros rocher, et regarda l’obscurité envelopper le petit village.
    Un jour, c’était sûr, elle partirait. Elle avait pris sa décision. Elle n’épouserait pas Palàn. Elle ne resterait pas ici, à vivre et vieillir sans avoir rien connu d’autre.
    Forte de sa décision, la jeune femme rangea son épée, et partit en direction des chaumières.

    La cloche sonna en pleine nuit.
    Les gens sortirent, hagard, les yeux encore embrumés de sommeil pour voir ce qu’il se passait. Cela faisait des années que la cloche n’avait pas sonné. La dernière fois, c’était lors de l’invasion  des loups.
    Rema s’était habillée en vitesse d’une tunique crème qui lui arrivait à mi-mollet. Elle avait enfilé ses bottes à la hâte sans les attacher jusqu’en haut, si bien que le cuir retombait sur ses chevilles nues.
    Armée de sa petite épée, elle avança dans le village et se joignit à la foule.
    Palàn arriva peu après et la fixa, subjugué par ses rondeurs féminines, à peine cachées par son habit de coton.
         -    Que se passe-t-il ? demanda la jeune femme sans faire attention au regard de son ami.
    Palàn détourna les yeux et haussa les épaules.
         -    Les chasseurs reviennent… expliqua-t-il
         -    Et on fait tout ce boucan pour ça ?! En plein milieu de la nuit ?! s’exclama Rema mécontente. Quelle bande d’imbéciles, maugréa-t-elle, tournant les talons pour repartir se coucher.
    Les chasseurs passèrent devant elle à ce moment-là.

    Six hommes, d’une carrure impressionnante. `
    Tous barbus et sales d’avoir passer plusieurs jours en forêt à traquer le gibier. Ils étaient lourdement armés, prêts à se défendre contre quelques bêtes féroces.
    Rema recula légèrement.

    Elle n’aimait pas côtoyer ces personnes. Elle les trouvait grossiers et sans aucun attrait.
    Comme pour lui donner raison, l’un d’eux la bouscula sans ménagement et la jeune fille s’étala dans la poussière. Toujours à terre, elle se retourna furieuse pour invectiver l’homme. Son regard croisa alors celui de la plus improbable des créatures.
    La jeune femme resta muette de surprise. Pendant ce qui lui parut des heures, les deux êtres s’observèrent en silence.
    La créature n’était pas très grande. Peut-être à cause de son dos légèrement voûté. Sa tête était très ronde et doucement aplatie sur la face. Deux globes lumineux, d’un bleu céruléen occupaient une grande partie du visage. Un nez court et droit, et une petite bouche humaine complétaient le tableau.
    Rema observa l’être à la peau imperceptiblement translucide, d’un vert doux tirant légèrement vers le jaune.
    Elle n’avait jamais vu de créature semblable, mais elle savait que d’autres êtres existaient, différents des humains. Elle en avait entendu parler. Ses parents prenaient plaisir à lui raconter ces légendes, quand elle était petite.
    Il y eut un mouvement de foule et Rema revint à la réalité, persuadée d’avoir partagé plus qu’un regard avec la créature.
    Une femme cria et se signa.
    Les chasseurs continuèrent leur chemin.
         -    Est-ce que ça va ? demanda Palàn
    Rema regarda son ami, le regard flou et se releva.
         -    Hum… oui, ça va… fit-elle distraitement.
    La jeune femme frotta ses mains poussiéreuses et s’éloigna.

     

     

     

    Vers la 4° partie, cliquez ICI

    Vers la 5° partie, cliquez ICI

    Vers la 6° partie, cliquez ICI

    Vers la 7° partie, cliquez ICI

    Vers la 8° partie, cliquez ICI

    Vers la 9° partie, cliquez ICI

     

    « Les Chroniques de Vérité Livre I : Initiation (partie 2)Les Chroniques de Vérité Livre I : Initiation (partie 4) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Août 2010 à 18:38

    Hello!

    J'aime bien les descriptions que tu fais de tes personnages^^ quant à l'histoire en elle-même, c'est un début un peu classique mais attractif, donc je vais continuer =) (j'espère que tu ne seras pas vexée, et je t'invite bien sûr à faire de même chez moi!)

    2
    nrd
    Dimanche 5 Septembre 2010 à 09:07

    Vexée? Et pourquoi donc?

    Tu me fait des compliments, je ne vais pas être vexée 

    Je promets de passer sur les blogs de tout le monde dès la semaine prochaine, quand j'aurais un tout petit peu plus de temps!

    Bonne lecture (^_^)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :