• Le suspense



    Le suspense


    suspens


    Quand vous étudiez votre premier brouillon bourbeux, regarder l'énergie que vous avez engagé pour cacher des informations, puis voyez si votre lecteur a des raisons de se préoccuper de ce qui se passe tant que ces informations restent dissimulées.

    La plupart des écrivains novices se disent que c'est comme cela que l'on crée le suspense (en gardant pour soi des informations vitales).

    Mais ce n'est pas le cas.

    Le suspense survient lorsqu'on a presque toutes les informations (assez d'informations pour que le public soit émotionnellement impliqué et qu'il s'intéresse vivement à celle qui lui manque.

    En général, la seule information que l'on garde pour soi est celle qui concerne ce qui va se produire ensuite. Le point culminant d'une histoire ne se crée pas en découvrant subitement ce qui se passe.
    Il se crée en réglant subitement les problèmes qui ont suscité beaucoup de tension tout au long de l'histoire dans le public.
    Il n'y a pas de tension sans informations.
    « Mattew WhiterLes livres en aide à l'écriture... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :