•  

     
    Princesse Jade
    3° partie
    (titre provisoire)
     

     Si vous n'avez pas lu la 1° partie, cliquez ICI
    Si vous n'avez pas lu la 2° partie, cliquez ICI

    Une main épaisse et calleuse enserrée sa gorge.
    Keen donna des coups de poings dans le torse de son adversaire. Rien n'y faisait. L'étreinte ne se desserrait pas d'un pouce.
    Elle commençait à suffoquer.
    Fébrilement, elle chercha un objet dans la poche de son pantalon. Un couteau, composé d'une lame brisée dont un bout était recouvert de lacets de cuir.
    Elle le prit fermement en main, et d'un coup sec, entailla la joue de l'homme.

    Ce dernier la lâcha immédiatement, portant ses doigts crasseux à son visage avec un rugissement de

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  
    Princesse Jade
    2° partie
    (titre provisoire)
     

    © Cosmobranche   

     Si vous n'avez pas lu la 1° partie, cliquez ICI

    Lahti somnolait, les pieds posés sur la console.
    Un bip retentit et elle sursauta.
    Elle se redressa lentement, en se frottant les yeux, et examina le tableau de bord de son vaisseau. Elle sourit.
    « Pile à l'heure! » pensa-t-elle en regardant sa montre.
    Elle attrapa son blaster, le fixa à sa ceinture et sortit.
    Dehors, il faisait nuit noire. Seule la lune éclairait partiellement les alentours : une petite forêt à l'orée d'une prison.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  
    Princesse Jade
    1° partie
    (titre provisoire)
     
     Chapitre

    Keen regarda à droite et à gauche.
    Personne ne faisait attention à elle. Le brouhaha environnant couvrait tout bruit suspect.
    Elle introduisit la clé. Un son métallique se fit entendre.
    Elle pria silencieusement pour que ça marche.
    Elle avait mis quatre ans à fabriquer cette clé. Quatre ans à moisir dans ce trou à rats. Elle ne voulait pas y rester une minute de plus.
    Un bruit de bagarre se fit entendre dans son dos.
    Elle se retourna et embrassa la prison du regard. Vaste taudis creusé dans la terre.
    Sur la droite, une galerie sur deux étages de cellules

     

    Lire la suite...


    6 commentaires



  • Comment démarrer - La Mise en Place




    machine a écrire



    Ecrire une histoire demande beaucoup de rigueur.
    On ne se lance pas à l'aveuglette dans ce qui, nous l'espérons, deviendrait un futur roman lu et apprécié.

    Il y a une chose essentielle qui ne peut être disassociée de l'histoire: le Plan

    Certains d'entre-vous me diront "oui mais, y'en a qui écrivent sans plan et c'est très bien!"

    Bien sûr, certains se lance dans l'écriture sans plan et sous leur plume naisse les prémices d'une histoire prometteuse.
    Mais la plupart de ces personnes font partie des écrivains aguerris ayant déjà fait leur preuve.

    Les autres (les débutants) pensent pouvoir y arriver, pensent que ce qu'ils ont écrit sans plan en vaut la peine, mais si on y regarde de plus près, on trouvera toujours quelques erreurs qui fait de leur histoire un scénario bancal et mal écrit.

    Haut les coeurs!
    Ce n'est pas une insulte!

    Bon, donc, mon principe, c'est que le plan est essentiel dans une histoire.
    A partir de là, construisons un plan... ou, tout du moins, une base .

    Voici la base dont je me sers pour mes histoires:

    Plan n° untel:
    Genre:
    Site:
    Titre:
    Personnages:
    Déroulement:
    Scènes:
    Chapitres:


    C'est tout bête et tout simple mais ça aide énormément!

    Pour détailler:

    Plan n° untel: avant je répertoriais les plans par nombre. Après m'être plusieurs fois  mélangé les pinceaux, je les note maintenant par date. Ex: Plan du 8 Oct 2OO9.

    Genre: ici est décrit le genre littéraire qui caractérise votre histoire: Science-Fiction, Fantasy, Biographie, Policier, Thriller etc etc. Vous pouvez même préciser la date: XX° siècle, futur lointain...

    Site: comme son nom l'indique, cet onglet est utilisé pour le lieu de l'hisoire, ou les lieux. Si votre histoire se déroule sur notre bonne vieille planète, précisez le continent, le pays, la ville et tutti quanti.
    Si votre action se déroule sur une autre planète ou dans un pays imaginaire, à vous de le préciser, comme par ex: Galaxie du Centaure ou Le Pays de la Forêt Bleue.

    Si vous n'avez pas  d'idée précise du lieu, vous pouvez juste noter "autre planète" (par exemple) et préciser plus tard, lorsque vous aurez construit tout votre plan.


    Titre: vous avez déjà une idée de titre? notez-le ici ;)

    Personnages: donnez quelques précisions sur vos héros principaux. Vous pourrez les étoffer plus tard et rajouter au fur et à mesure les personnages secondaires que vous introduirez dans votre texte. Dans ce paragraphe, il vous sera utile de noter le nom de vos perso, leur taille approximative. Inutile d'être précis au centimètre près, fondamentalement, on s'en fiche: indiquez seulement s'ils sont très grands (1.80-1.90m), moyen (1.70m) ou petit. Différenciez-les en comparant leur taille aux autres personnages (plus grand que "unetelle", une tête de moins que "untel" etc). Indiquez leur couleur et type de cheveux (blond bouclé, brun crépu etc), d'yeux, leur allure générale (débraillée, sportif, intello...), leur signe particulier (cicatrice, tatouage, blessure...), leur poids approximatif (mêmes consignes que pour la taille). Si vous avez la photo d'une personne bien précise qui vous rapelle votre héros, c'est à cet endroit qu'il faut la mettre. Enfin bref, tout ce qui se rapporte au physique de vos personnages. Et n'oubliez pas, au fur et à mesure de l'écriture de votre histoire de compléter cette partie avec les nouveaux personnages qui apparaissent, leur date de naissance et de mort si besoin est, leur cicatrice récoltée au cours de tel ou tel combat. ps: attention aux personnages trop caricaturaux!

    Déroulement: un endroit pour le résumé de votre histoire.

    Scènes: souvent, nous avons en tête une ou plusieurs scènes bien précises. Petit à petit, nous brondons autour de ces scènes pour finalement en faire une histoire avec un début et une fin. C'est ainsi que naît notre Histoire, peut-être futur roman à succès (  ).
    Ces scènes bien particulères sont très précieuses car elles forment une partie du squelette de notre histoire. Pour éviter de les oublier, (parce que quelques fois elles ne s'intègrent à l'histoire qu'au bout d'une centaine de pages), il faut les noter ici. Avec précision. Un vrai (mini) texte plein des détails qui volètent dans notre tête.

    Chapitres: pour ceux qui veulent bien articuler leur histoire, ils peuvent,
    ici, noter ce qui se réfère aux chapitres. C'est à dire, le nombre de page de chaque chapitre pour éviter d'avoir un chapitre de 50 pages et un autres de 3 pages (l'histoire serait bancale).
    Vous pouvez aussi, dans cet onglet, mettre un cours résumé du chapitre.

     

    Source: moi


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique