• « Agent n°3 : en route pour mourir » - partie 1

    « Agent n°3 : en route pour mourir »
    (titre provisoire)


    © Pinterest
    Chapitre I


    Le trajet s’était déroulé en silence.

    Zoé n’avait pas l’habitude d’ouvrir la bouche si elle n’y était pas obligée.
    La jeune fille passa une mèche de cheveux sombre derrière son oreille et regarda par la fenêtre.
    Il faisait si sombre, qu’à part quelques néons colorés, elle n’y voyait rien. Elle ne regardait rien de toutes façons.
    Perdu dans ses pensées, elle revoyait en flash les plus grands moments de sa vie. Elle poussa un soupir en constatant qu’ils était peu nombreux voire inexistants.
    Dans un mois, elle fêterait ses 23 ans. Vingt-trois années complètement vides. Pas d’amis, pas de petits amis, pas de travail. Rien.
    Bien sûr, une existence ne se résumait pas seulement à cela, mais quand même.
    Son père avait tout fait pour que sa vie soit vide de sens… et vide de tout danger, se rappela-t-elle instantanément. Elle aimait son père, bien sûr, mais la vie qu’il lui 
     

    avait fait mener depuis que sa mère avait été assassinée restait difficile à supporter. 
    — Nous sommes bientôt arrivés, murmura une voix masculine.
    Zoé se tourna vers le conducteur.
     
    De son profil, elle ne voyait que les cheveux courts, brun et le menton volontaire. Le reste était dissimulé dans la pénombre. Mais elle savait que si elle allumait la lumière de l’habitacle, elle croiserait son regard vert sombre, son teint mat et les fines rides qui commençaient à apparaître sur ses tempes lorsqu’il plissait les yeux.
    — Merci, Casey, répondit-elle doucement. Le voyage était… parfait, comme d’habitude.
    Elle reporta son regard sur la route, sans rien ajouter.
    Casey fronça les sourcils et lui jeta un coup d’œil.
    — Un problème ?
    Zoé prit une inspiration mais ne se tourna pas vers lui.
    — Non, pas de problème. Il n’y a jamais de problème, n’est-ce pas Casey ? murmura-t-elle doucement
    — C’est pour ça que votre père me paie.
    La jeune fille eut un sourire désabusé.
    Son père, évidemment.
    Casey était chargé de sa sécurité personnelle. Jour et nuit, il restait avec elle.
    Elle s’était vite habituée à sa présence. Elle aimait bien Casey. C’était un garde du corps facile à vivre, et honnête.
    La voiture s’engagea dans une grande allée privée, éclairée de quelques lampadaires.
    — Pendant combien de temps encore ? murmura-t-elle.
    Casey se gara, éteint le contact et se tourna vers Zoé.
    — Autant de temps qu’il faudra, répondit-il calmement. Qu’est-ce qu’il se passe Zoé ?
    La jeune fille se tourna vers lui.
    — Vous viendrez à mon anniversaire ? Je sais que c’est une surprise, mais je sais aussi que Papa a prévu une grande réception, lança-t-elle tout sourire.
    Casey sourit en secouant la tête. Le changement d’humeur de Zoé le laissait toujours un peu perplexe.
    Il grimaça.
    — J’ai une… course à faire ce jour-là… mais j’essaierais d’être là…
    — … en retard, fatigué et énervé, termina Zoé, déçue.

     

     

    « Princesse Jade 9° partiePrincesse Jade, intégrale du Chapitre 1 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :